A l'heure où tout est dématérialisé, les données personnelles transitant de plus en plus par internet, il nous faut utiliser de plus en plus les espaces sécurisés que nous mettent à disposition les services des impôts, la sécurité sociale, les banques,...etc, et même le CEGAR !

Pour se connecter à ces espaces personnels, il nous faut en général, un identifiant et un mot de passe. Nous cherchons aussi à protéger nos données personnelles sur notre ordinateur ce qui réclame aussi un ou plusieurs codes d'accès : celui pour l'ordinateur, puis ceux pour certains logiciels ou fichiers.

Là où ça se complique, c'est qu'il nous faut retenir souvent plusieurs mots de passe. Les noter sur un papier irait à l'encontre du principe de sécurité. D'autre part, il faut que ces mots de passe soient suffisament sûrs pour ne pas être dévérouillés par le premier pirate venu. Comment faire ?

Principes élémentaires - ce qu'il ne faut surtout pas faire !

1) Interdisez-vous d'utiliser votre nom ou celui d'un proche, même modifié comme mot de passe.

2) Votre numéro de plaque d'immatriculation, de téléphone, votre date de naissance ou votre adresse sont aussi à bannir car ces données peuvent être facilement obtenues par un pirate informatique.

3) Oubliez les mots de passe composés uniquement de lettres ou de chiffres car des programmes de piratage simples en viennent rapidement à bout.

4) N'utilisez pas de mots du dictionnaire, même dans une langue étrangère, car les programmes pirates savent très bien les découvrir à l'endroit, à l'envers en lettre capitales ou les deux.

Quel type de mot de passe faut-il utiliser ?

Un mot de passe qui contient six à huit caractères qui mêle des majuscules et des minuscules, des chiffres et des signes de ponctuation devient très difficile à déplomber. Une telle combinaison demande une puissance de calcul phénoménale à n'importe quel logiciel pirate qui essayerait de décoder un mot de passe de ce type.

Comment mémoriser facilement votre mot de passe

Vous pouvez sélectionner chaque première lettre d'un titre de film, d'un livre, d'un refrain, d'un vers et méler des lettres en capital et en minuscule avec des signes de ponctuation. Par exemple, "Vingt mille lieux sous les mers" donnerait : "20mLS/m"

On peut aussi alterner des consonnes et des voyelles pour créer des mots prononçables mais qui n'ont aucun sens. Par exemple : "gAkiMOrE" ou "FiTYmoPA"

Enfin, il est possible de choisir deux mots courts et de les lier avec un signe de ponctuation. Par exemple : "Par;Vue" ou "Long?Court"

Suivant la sensibilité des données à protéger, le niveau de sécurité des mots de passe ne sera pas le même. Cependant, de telles suggestions vous aideront à mettre à l'abri du regard des curieux mal intentionnés vos informations personnelles.

Dernière recommandation : n'oubliez pas de changer de mot de passe régulièrement et surtout, n'utilisez aucun mot de passe suggéré sur cette page !